Comment tuer le temps sur l’île de Ré ?

Comment tuer le temps sur l’île de Ré ?

Baignée par le soleil du sud, plongée dans une atmosphère nonchalante et parsemée de villages, de maisons aux revêtements verts et blanchis à la chaux avec des tuiles en terre cuite, l’île de Ré est l’un des emplacements les plus amusants de la côte ouest de l’Hexagone. L’île se développe sur 30 km de longueur et sur seulement 5 km de large. Pour une petite superficie, l’île de Ré a différents villages indépendants avec leurs propres saveurs produites par leur emplacement. Tous sont facilement accessibles via le réseau cyclable. Voici quelques suggestions pour bien profiter de votre séjour en île de Ré.

Faire du vélo et grimper au phare

La compacité du territoire facilite l’exploration de l’île de Ré à vélo. Sa chaîne de pistes cyclables vous donne l’opportunité de vous déplacer sans voiture durant votre séjour sur place. Sachez que la majorité des attractions de la ville sont accessibles à vélo et possèdent diverses places de stationnement sécurisées pour les vélos. Vous pouvez même rejoindre les plages de l’île à vélo. Mais, si vous souhaitez passer la majorité de votre séjour à la mer, l’idéal est de choisir un hébergement à proximité des plages. À cet effet, vous pouvez par exemple séjourner au camping sur l’île de Ré La Tour des Prises. Il se situe tout près des magnifiques plages de La Couarde sur Mer.

Le Phare des Baleines se localise sur la hauteur de la pointe nord-ouest de l’île. Le site a son propre itinéraire cyclable et mesure plus de 21 km à partir de Saint-Martin-de-Re. Lorsque vous parvenez à la bretelle de sortie pour Loix, sachez que tous les panneaux peuvent vous conduire au phare. Si vous n’êtes pas trop adepte de cyclisme, il est possible de monter les 257 marches qui mènent au site pour avoir des vues surprenantes au sommet. Pour avoir plus d’informations sur le phare des Baleines et d’autres phares de la côte française, il suffit de visiter le musée qui leur est dédié. Le phare se situe sur un site qui s’étale sur 2 ha. Vous pourrez y profiter des parcs et jardins adjacents. C’est aussi une zone touristique avec des magasins de souvenirs, des restaurants et des glaciers.

Déguster des huîtres

L’une des particularités de l’île de Ré est ses cabanes à huîtres. Ces dernières sont dispersées à travers les rives et le réseau cyclable. En vous baladant tôt le matin, vous aurez toutes les chances de voir le processus de préparation des huîtres avant leur envoi sur le marché ou dans les restaurants locaux. En général, les huîtres sont proposées par demi-douzaine. Accompagnées de vin, les huîtres peuvent être dégustées sur les terrasses des restaurant de l’île tout en appréciant des vues adorables sur l’océan. L’une des adresses les plus populaires pour une dégustation d’huîtres est la Cabane de l’Huître du Saunier. Vous ne risquerez pas de la manquer vu qu’elle se trouve sur la route balisée vers Loix. Lors de votre passage à Saint-Martin-de-Ré, essayez Le Tout du Cru, une salle dans la cour du cinéma qui vend exclusivement des huîtres.

Observer les marais salants et contempler les oiseaux

L’observation des marais sont l’une des attractions favorites de ceux qui visitent l’île de Ré. L’un des plus célèbres est la réserve de Lilleau des Niges. Celle-ci a été créée afin d’accueillir chaque année plus de 300 espèces d’oiseaux. Elle est sous la gestion de la Ligue de protection des oiseaux qui a pour rôle d’identifier et enregistrer les oiseaux. Vous pourrez y observer des tadornes, des échasses aux ailes noires, des solitaires et même de fameux bluethroats. À la fin de l’été, ce sont surtout les balbuzards, les aigrettes et les ibis qui prennent possession des lieux. Il est également permis de faire la visite de la Maison du Fier aux Portes-en-Ré afin d’enrichir vos connaissances sur la faune et la flore locales.

Il est certain que lors de vos courses dans la majorité des supermarchés du pays, vous avez remarqué sur les étalages des paquets de sel avec l’inscription île de Ré et du nom de chaque moulin de la région. La réserve de sel dans la localité s’étale sur 460 hectares. La récolte de ce produit très utile dans le quotidien se fait généralement à la main dans un style traditionnel. Si votre séjour en île de Ré se passe entre juin et septembre, vous pourrez assister à la cueillette de sel. L’île de Ré produit plus de 2500 tonnes de sel annuellement. Vous pouvez visiter la coopérative de sel locale près d’Ars-en-Ré pour en savoir plus sur le processus de récolte du sel sur l’île de Ré. Vous pouvez également y acheter des produits à base de sel.

Category

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *