Découvrir la spécialité culinaire de Brem-sur-Mer et Sables-d’Olonne

Découvrir la spécialité culinaire de Brem-sur-Mer et Sables-d’Olonne

Entre mer et terre, la cuisine vendéenne mélange les meilleurs fruits de mer aux merveilles de la Terre au Pays de la Loire. Vos vacances dans le département vont être riches en découvertes gustatives. Les saveurs iodées vont parfaitement se marier avec les produits du terroir vendéen. En d’autres mots, les crevettes rejoignent le jambon pour un festival de goûts. La gastronomie vendéenne ne manque pas de mordant. Les plateaux de gambas des Sables-d’Olonne s’arrosent parfois de vins classés de Brem-sur-Mer. Bien que son nom évoque les plages qu’elle n’a pas, cette ville représente souvent l’arrière-pays vendéen.

Les spécialités culinaires des Sables-d’Olonne, en Vendée

La cuisine des Sables-d’Olonne se compose essentiellement des produits halieutiques. Les recettes comportent souvent du poisson. Différentes espèces arrivent dans les assiettes. Le restaurant de votre camping proposera certainement différentes spécialités des Sables-d’Olonne. Si vous séjournez au camping https://www.campingdelocean.fr/, vous pourriez déguster vos plats directement dans votre mobil home confortable. Sinon, le restaurant du camping possède aussi une terrasse qui offre une vue sur la forêt de pins. Les amateurs de fruits de mer sont à la bonne table. Le bar fait figure de tête de proue. Localement appelé Loubine, ce poisson se décline en une multitude de plats. Comme d’autres produits de la mer, il se vend de bon matin à la criée des Sables-d’Olonne. La sole est également appréciée pour sa chair blanche bien ferme. Produit endémique, la sardine sablaise se déguste cuite ou grillée à l’huile. Une conserverie témoigne de l’abondance de ce petit poisson dans les profondeurs de l’Atlantique. Vous pouvez goûter sur place aux différents plats à base de ce produit. Les langoustines font aussi partie des spécialités culinaires locales. La liste s’allonge avec les tourteaux, les bigorneaux ou les araignées de mer. Si vous aimez les huîtres, les beaux spécimens de l’Atlantique sont à goûter sur place. De nombreux restaurants proposent de généreux plats de poisson. La présentation est parfois bluffante avec une cuisson presque parfaite à chaque fois. Puis, les fans de crudité doivent connaître la salicorne. C’est une plante charnue qui pousse dans les marais salants. Elle affectionne particulièrement une salinité élevée. La salicorne se conserve dans de la vinaigrette. Elle se sert à l’apéro comme les cornichons.

Les délices du terroir vendéen à Brem-sur-Mer

À l’intérieur des terres, la cuisine vendéenne est beaucoup plus variée que dans les stations balnéaires. Les fruits de mer ont toujours leur influence, mais d’autres ingrédients viennent aussi enrichir les plats. La viennoiserie est une spécialité endémique. Elle s’illustre par la brioche vendéenne. Bien dorée, cette préparation est tout simplement irrésistible. Les locaux l’alternent avec la gâche. Ce petit pain qui a tout bon est un brin rigolo avec ses formes rondes. L’extérieur craquant cache un intérieur moelleux. Le préfou est une autre spécialité qui mérite l’attention. Ce morceau de pâte à pain se frotte à l’ail. Il s’agrémente de beurre et sert d’apéritif. Le jambon de la Vendée n’a rien à envier à celui des Landes de Gascogne (40). Cette charcuterie se sert de différentes manières notamment avec des légumes. Le riz est aussi présent dans la cuisine vendéenne. Il accompagne différents plats de poisson. En dessert, il y a le flan maraîchin. Cette pâtisserie traditionnelle était autrefois servie à Pâques par les femmes de marins. Désormais, elle termine en beauté les repas de grandes occasions.

Quelques mots sur les boissons vendéennes

Les boissons vendéennes sont très variées. La brasserie artisanale locale propose des bières du pays. Elles sont blanches, blondes, brunes ou rousses. Les amateurs de mousse et de saveurs maltées sont bien servis. Le rendez-vous est donné dans l’allée Titouan-Lamazou à Olonne-sur-Mer. Si les marins apprécient bien la bière, le vin est plus prisé à l’intérieur des terres. À Brem-sur-Mer, vous avez plusieurs noms qui font parler d’eux. Les Fiefs Vendéens de Brem-sur-Mer sont à l’origine de vins au goût soyeux et fruité. Les arômes endémiques font l’objet d’une reconnaissance générale. Les vins de Brem-sur-Mer et ses environs sont titulaires du label AOC ou appellation d’origine contrôlée. Pour la petite histoire, la vigne est cultivée en Vendée depuis le temps des Romains. Le vin a été travaillé de toutes les manières possibles, notamment avec des cépages recherchés. Les vignes Chenin, Grolleau gris ou Chardonnay donnent une boisson blanche. Les rosés vendéens sont issus des raisins noirs dits Gamay. Le Cabernet et l’impressionnante Négrette donnent aussi cette couleur. Le vin rosé accompagne les repas de fête. Pour sa part, le rouge se réserve pour les invités.

Category

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *