Gérer les effets du jet-lag

Gérer les effets du jet-lag

Les effets du jet-lag pourraient perturber le voyage qu’on a mis du temps à réaliser et à organiser. Cela peut causer une profonde frustration et peut même entraîner la déprime. Aussi, comment faire pour réduire au maximum les effets du jet-lag ?

Les exercices à faire

Dans l’avion, l’inconfort est presque toujours au rendez-vous et le dos reçoit sa dose de souffrances. Quelques exercices font du bien : se tenir bien droit, sans forcer, et rouler doucement et plusieurs fois la tête dans un sens puis dans l’autre. Puis, on baisse la tête tout en poussant les épaules, on rentre le sternum et on finit par tirer la tête et les épaules en arrière, le tout en 2 à 3 secondes par mouvement. Certains disent qu’ils prennent du somnifère pendant le voyage, ce qui est fortement déconseillé par les médecins. Par contre, il peut être bon d’en prendre à l’arrivée, pendant les premières nuits, afin de mieux reposer et rapidement le corps.

Pour des jambes plus légères

Une longue station assise et la pressurisation à l’intérieur de l’avion favorisent les jambes lourdes. La circulation sanguine est perturbée et cela peut être épuisant. La première solution, c’est de marcher tout au long des allées, de manière régulière en mettant bien les pieds à plat. Puis, une fois à son siège, on se masse doucement les mollets à l’aide d’une crème spéciale pour la circulation veineuse, par exemple celle de chez Caudalie ou chez Guinot. Et ensuite, une fois arrivé à destination, il faut bouger autant que possible. Après être bien installé dans sa chambre d’hôtel, on cherche à faire une activité physique qu’on aime et qui soit légère au début, juste pendant un quart d’heure environ. Puis, au fil des jours, peut-être de façon plus intensive au fil des jours et plus longtemps aussi.

Category

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *