Quelques interrogations sur l’assurance voyage

Quelques interrogations sur l’assurance voyage

Globe-trotteurs, voyageurs infatigables, voyageurs professionnels ou ponctuels, en bonne condition physique ou souffrant d’une maladie chronique, tous doivent souscrire une assurance voyage.

L’incontournable assurance voyage

Cette assurance est la garantie d’une prise en main en cas de coup dur et d’une sérénité de l’esprit pendant le séjour. Mais beaucoup de personnes se posent encore certaines questions auxquelles il est utile de répondre pour convaincre tout un chacun de l’importance de contracter une assurance voyage mais aussi de la couverture proposée. Bien sûr, chacun est libre d’approcher son assureur pour savoir tout ce qui est inclus dans telle ou telle assurance. Par exemple, pour une maladie chronique, tout dépend de la nature de celle-ci et de la stabilité de l’état de santé du concerné. Il y a forcément une assurance voyage appropriée pour chaque cas, aussi, il est préférable de s’adresser à son assureur pour plus de précisions.

Grossesse et sport

En cas de grossesse, il est possible de souscrire une assurance voyage adaptée. Toutefois, il faut noter qu’au-delà de la 31e semaine de grossesse, les dépenses dues à une grossesse, d’un accouchement ou d’éventuelles complications en rapport avec la grossesse ou l’accouchement ne sont pas couvertes. Les assureurs ne couvrent pas non plus les grossesse à risque élevé, les frais des soins prénatals et ou postnatals. Les coûts engagés en cas d’accouchement durant le voyage ne sont pas couverts également. Côté sport, ce sont ceux à risque élevé, mécanisé et pratiqué dans le cadre d’une compétition ou en tant que professionnels qui ne sont pas couverts.

Couverture dans des zones à risque

Si un touriste se rend dans des zones clairement identifiées comme dangereuses et annoncées comme telles par les autorités, son assurance ne le couvre pas en cas d’incident. S’il se blesse et qu’il doit recevoir des soins ou être hospitalisé suite à la violation d’un avertissement concernant une zone à risque, tous les frais lui incombent, il ne peut s’attendre à un remboursement quelconque. Mais si, avant le départ, il émet l’intention expresse de se rendre dans ces zones, il peut inclure cette clause dans son assurance s’il souhaite être couvert. Et si un voyageur se perd ou se trouve dans une situation exigeant le déploiement d’opérations de recherche ou de sauvetage, l’assurance ne couvre pas les dépenses engagées. Dans ce genre de cas, il est mieux de prendre une assurance sur place couvrant spécifiquement ce type de risques.

Si on ne va pas loin ou longtemps ?

Est-il besoin d’une assurance voyage si on se rend dans la province voisine ? Le fait est que les frais médicaux peuvent varier d’une province à une autre, de plus, un non-résident devra peut-être faire face à des frais plus importants qu’un résident. Aussi, une assurance voyage a toujours son importance. Pour un séjour de plus de 6 mois, comment se passe l’assurance voyage ? Il existe ce qu’on appelle assurance pour voyage unique qui peut être souscrite pour une durée jusqu’à 365 jours, la plus intéressante dans ce cas précis.

Category

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *