Que faire en cas d’annulation de voyage ?

Que faire en cas d’annulation de voyage ?

Il peut arriver que votre voyage soit annulé pour différentes raisons. L’annulation peut par exemple, être à votre initiative ou à celui du voyagiste. Que faire en cas d’annulation de voyage ? Dans la suite de l’article, découvrez toutes les informations dont vous avez besoin.

Les différents cas d’annulation de voyage

Vous, en tant que consommateur peut annuler le séjour ou le billet d’avion. L’annulation peut se faire sans aucun frais mais sous certaines conditions : un événement classé exceptionnel est survenu et vous n’avez pas pu l’éviter. Cet événement peut avoir lieu sur le lieu de votre destination ou bien tout près et sa survenue peut impacter sur l’exécution du contrat de voyage en question. Dans ce genre de situation, vous obtenez un remboursement de la part du voyagiste et vous ne payez aucun frais : remboursement intégral, et ce, dans un délai rapide (dans les 14 jours qui suivent l’annulation au maximum). Par contre, il n’est pas tenu de vous payer un quelconque dédommagement supplémentaire. Par ailleurs, il vous est impossible de prétendre à une annulation sans frais si vous invoquez des raisons personnelles ou professionnelles. Néanmoins, vous pouvez toujours jeter un œil à votre contrat de voyage pour vérifier les frais d’annulation correspondant à la circonstance ayant conduit à l’annulation. Il se peut d’ailleurs que ce genre de risque soit remboursé par votre assurance voyage.

Concernant l’annulation d’un billet d’avion par le voyageur, l’annulation sans frais n’est pas possible en cas de maintien du vol. Néanmoins, regardez votre contrat de plus près car il peut prévoir une annulation sans frais dans ce genre de cas. Vous pouvez compter sur votre assurance dans ce genre de situation. Avez-vous des billets d’avion remboursables ou échangeables ? Cela peut aussi être déterminant en ce qui concerne les frais d’annulation de billet d’avion à votre initiative. N’oubliez de vérifier les consignes du quai d’Orsay pour les indiquer à la compagnie aérienne en cas de besoin.
L’annulation de voyage peut survenir à l’initiative de l’organisateur de voyage ou le voyagiste pour diverses raisons : le climat (cyclone, ouragan, typhon, etc.), la conjoncture (situation de guerre, grève, etc.), ou toute autre raison pouvant l’empêcher d’exécuter le contrat de voyage comme la maladie (coronavirus, grippe aviaire, etc.). Dans ce genre de situation, il est dans l’obligation de vous informer au plus vite. Ensuite, il est tenu de vous rembourser la totalité des sommes préalablement versées par le voyageur (même délai que l’annulation à l’initiative du voyageur : remboursement dans les 14 jours suivant l’annulation au maximum).

En présence de circonstances extraordinaires, la compagnie aérienne a tout à fait le droit d’annuler le billet d’avion. Dans ce cas-là, elle n’est pas tenue de verser une quelconque indemnisation supplémentaire aux voyageurs. Parmi ces circonstances extraordinaires, on peut par exemple citer les mauvaises conditions météorologiques, des défaillances qui peuvent impacter sur la sécurité du vol en question, etc. En tant que voyageur, pensez quand même à vérifier les conditions générales de vente du transporteur aérien en ce qui concerne le remboursement ou l’indemnisation supplémentaire proposés.

Les démarches à faire en cas d’annulation de voyage

Pour commencer, il vous faire une demande par lettre recommandée accompagnée d’accusé de réception. Cette lettre sera envoyée au voyagiste ou bien la compagnie aérienne en fonction du type d’annulation : annulation de séjour ou annulation de billet d’avion. Pour ce faire, vous avez besoin des coordonnées du service clients du professionnel concerné. Pour cela, il suffit de jeter un œil à ses conditions générales de vente disponibles sur son site Web ou bien sur la facture qu’il vous a délivrée. Après cette demande, si vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez solliciter l’intervention d’un médiateur qui a les compétences nécessaires. Si la compagnie aérienne ne répond pas à votre demande dans un délai de deux mois, vous êtes autorisé à saisir la direction générale de l’aviation civile à condition qu’il s’agisse d’un vol sec depuis le sol français.

Dans la mesure où vous vous trouvez dans une annulation de billet d’avion à cause d’un surbooking, vous pouvez vous faire aider par le service Indemnit’Air. Ce service a été créé par l’UFC-Que Choisir pour soutenir les victimes de surbooking et autre incident comme les retards de vol. L’objectif de ce service est d’aider les victimes à obtenir une indemnisation satisfaisante. A noter tout de même que cela ne concerne que les vols auxquels s’impose la réglementation européenne. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à solliciter les services de toute entité qui peuvent vous aider à vous faire indemniser à la hauteur de vos attentes, que ce soit pour une annulation de séjour ou de billet d’avion.

Category

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *